La photo-thérapie

Pour commencer clairement, je n’ai ni la prétention ni les qualifications pour être « thérapeute » au sens médical, nous parlerons donc ici de « Thérapie par la photographie », ou séance de prise de confiance en soi grâce à la photo.

 – Qu’est-ce donc et comment se déroule une thérapie par la photographie ?

Chaque personne se trouve belle ou pas, apprécie son corps ou pas, malheureusement, ce n’est pas un choix, c’est notre corps…

En surcharge pondérale, vieilli, ayant un handicap ou subi un traumatisme, une opération disgracieuse, une chirurgie mutilante ou tout autre maladie et ses stigmates, l’image que nous renvoie notre corps peut contribuer à nous miner voire nous détruire psychologiquement.

La « photo-thérapie » n’est certes pas la solution miracle pour s’assumer, mais contribue à l’acceptation de soi,  à l’acceptation de son corps. Si vous vous sentez capable dans un 1er temps de relever le défi de poser , de se montrer, d’assumer face au photographe, qu’il s’agisse de poses habillées ou dévêtues selon ce que vous choisissez d’affirmer, c’est une étape cruciale qui vous conduira directement dans un second temps à l’acceptation du corps qui de toute façon est le votre et contribue à votre identité, votre personne.

La séance se déroule chez vous ou dans un lieu où vous vous sentez à l’aise , de préférence uniquement avec le photographe, qui va vous guider , vous faire poser, et vous choisirez à votre rythme ce que vous décidez de dévoiler au fur et à mesure, en toute intimité.

L’objectif est bien entendu qu’au terme de la séance, vous ayez appris à laisser quelqu’un d’autre poser un regard sur vous, sur ce qui vous gâche la vie, et d’autant plus, a laisser cette personne vous faire prendre conscience qu’il peut y avoir une beauté partout, même sur un corps « imparfait » , si tant est que la perfection puisse exister.Le photographe, fort de son expérience et de la diversité des personnes qu’il rencontre saura découvrir chez vous la plus belle image, et vous la faire apprécier a votre tour.

Il ne s’agit pas pour le photographe de sortir un album de poses a publier, mais de vous fournir une série de clichés qui vous permettrons de mettre une image sur vos maux, et peut être même de les faire découvrir aux autres, quand vous en sentez la force ou la nécessité. Le seul objectif pour le photographe est de passer avec vous un moment complice et discret ou il saura mettre une pointe d’humour et de tendresse sur ce qui peut toujours être accepté, suivant la méthode utilisée pour s’en accommoder.

– Quel tarif pour une séance de thérapie par la photographie ?

Parce qu’il est toujours compliqué et tout aussi contradictoire de mettre un prix pour offrir du bonheur, mais qu’il faut malgré tout savoir chiffrer un travail comme un service –  il faut que tout soit bien clair avant la séance, que les questions financières soient réglées avant même le début de celle ci, pour que plus rien ne vienne  perturber les bienfaits que cette thérapie aura accompli.

Les photos qui seront faites par le photographe seront triées puis retravaillées (mais pas retouchées, ce qui n’est pas le but! ), afin de proposer une série de clichés de qualités, et vous seront remis sur DVD et sur sur serveur web (pour que vous les ayez avant le dvd), elles ne seront pas publiées (sauf si vous le désirez bien sur, elles peuvent dans ce cas étayer une galerie qui confirmera l’efficacité auprès des autres personnes, s’afficher, c’est s’affirmer). Le nombre de photos dépendra de vous , de votre rythme, mais toutes les photos qui auront été retenues vous seront fournies.

La séance sera facturée au prix de 120€ pour 2h , toutes les photos incluses.


Mon expérience dans ce domaine :

J’ai l’habitude de travailler en milieu spécialisé , notamment pour des photos d’identité auprès de personnes handicapées ou de personnes âgées déficientes ou dépendantes, ce qui est déjà une expérience en soi de la maladie, mais pas la seule.

Pour terminer cette page qui est obligatoirement plus explicative que d’autres, je vous expliquerais juste en anecdote que ma fille, âgée de 11 ans à l’époque, a contracté une leucémie, qui a donc entrainé de nombreuses chimiothérapies, et que c’est en utilisant la photo en dérision, ensemble,  que nous avons réussi à lui faire passer cette lourde épreuve, à lui faire assumer un physique changeant et peu glorieux pour une jeune ado. Depuis, la maladie a perdu ce combat contre nous, elle se porte a merveille, et il en reste un seul souvenir , qui est affiché, partout, sur mes cartes de visite ou mes publicités, l’œil visible sur mon logo est le sien, pris à l’époque ou les cheveux manquants, seul son regard exprimait encore une joie de vivre et d’être là, avec ce corps,

 » les yeux d’un ange » (- Angel Eye’s Studio , ce choix de nom n’est pas un hasard – )

ico logo site web kingsize theme 45x120 [320x200]